Mercredi 12 décembre 2018

Le MCC

Rejoignez le Mouvement des Citoyens pour le Changement

Abonnez-vous à notre Newsletter

E-mail:

Démocratie belge: j’écris ton nom

89 dynasties familiales de politiciens belges francophones.

Socialistes et apparentés: 33, Libéraux: 34, Sociaux-chrétiens et humanistes: 19, Écologistes: 2, Autonomistes wallons: 1 (source: Wikipédia « Liste de liens familiaux entre politiciens belges »).

« Endogame, élitaire, déconnexion sociologique du peuple »

Un article de La Libre du 22 novembre 2017 (« Pour devenir député, mieux vaut faire partie du sérail politique ») mentionne une étude du CRISP sur « Le profil des parlementaires francophones en 2015 ». 63% des députés exerçaient avant leur élection un mandat ou appartenaient à un cabinet ministériel. Les 37 autres % ne doivent leur élection qu’au bon vouloir des partis (sources: CRISP, Courrier hebdomadaire n°2303 – 2016).

Quelle est l’ouverture de la politique à la société civile? Qui a le temps et les ressources pour pratiquer la politique? A titre personnel, je n’ai pas pu vivre de mes convictions et offrir mon expérience.

Qu’est-ce qui nous pend au nez?

L’éloignement des réalités du peuple participe du populisme, que les simples « appels à la responsabilité » aux électeurs ne suffiront pas à contrer. Cela n’a jamais fonctionné en France avec le Front National.

Le droit de vote et la liberté de la presse suffisent-ils à garantir une démocratie? Certes la Belgique est loin d’être le seul pays en danger. Puisque nous ne pouvons pas aider Angala Merkel à former un gouvernement, ni défendre la démocratie en Pologne ou en Hongrie, pourquoi ne pas prendre nos responsabilités?

Voici quelques propositions

  • quota de citoyens tirés au sort à tous les échelons de pouvoir
  • quota de militants tirés au sort dans les organes décisionnels des partis
  • limiter le nombre de mandats consécutifs
  • en conséquence: un statut de l’élu lui permettant de retourner dans la société civile
  • démocratiser la sélection et désignation des candidats aux élections (transparence, procédures claires)
  • suppression de la case de tête
  • transformation des partis politiques en boîte à outil professionnelle pour déterminer des propositions en connexion avec la société civile. Ainsi qu’être en support des élus et cabinets
  • ouvrir les organes décisionnels des partis aux militants et spécialistes
  • réduire les cabinets ministériels à 10 membres (si le Président de la Commission européenne peut le faire, alors nos Ministres aussi)
  • clarifier la gouvernance entre les cabinets et les Directions des administrations
  • intégrer dans les administrations les centaines d’organismes et associations publiques: moins de coordination, moins d’échelons, moins d’administrateurs.

On peut croire au Père Noël, mais qui peut ignorer que notre pays est arrivé au bout de quelque chose ?

 

Raphaël Lederer
Animateur MCc Brabant Wallon

Laisser une réponse

Le MCC est une composante du MR

MCC, Mouvement des Citoyens pour le Changement - Rue de la Vallée, 50 - 1000 Bruxelles - Tél: 02/642 29 99 - Fax: 02/642 29 90

Protection de la vie privée Tous droits réservés sur les différents logos et images utilisés sur le site internet sont la propriété exclusive du MCC, Mouvement des Citoyens pour le Changement. 
Toutes autres sociétés et produits cités sur ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.