Vendredi 26 mai 2017

Le MCC

Rejoignez le Mouvement des Citoyens pour le Changement

Abonnez-vous à notre Newsletter

E-mail:

Lutte contre le terrorisme : les Etats doivent mieux coopérer.

Le 22 mars, Bruxelles est venue s’ajouter à la liste des villes européennes touchées par le terrorisme. Après Paris, Londres, Madrid, New York, ces attaques odieuses ont à nouveau souligné la nécessité d’une coopération plus étroite et plus systématique des services de police et de renseignement européens.

J’ai lu et entendu de nombreuses critiques à l’encontre de mon pays. Bruxelles n’est certes pas la ville la mieux organisée pour faire face à ce type de menace, mais je constate qu’avant Bruxelles, ni New York, ni Madrid, ni Londres, ni Paris n’ont pu éviter le pire de se produire.

Je constate également que ces attentats ont marqué des tournants décisifs en matière de politique antiterroriste.

Quelques mois après les attentats de Madrid et de Londres, le Conseil a adopté une stratégie européenne visant à lutter contre le terrorisme. 

Les attaques à Paris en janvier puis en novembre 2015 ont remis la problématique à l’ordre du jour. Le Parlement travaille sur une directive concernant la lutte contre le terrorisme qui demande par exemple des sanctions légales en cas de voyages à l’étranger à des fins de terrorisme, et sur une autre directive portant sur le contrôle de l’acquisition et de la détention d’armes.

En décembre dernier, le Parlement et le Conseil sont parvenus à un accord concernant la directive sur les données des dossiers passagers (PNR européen). Le texte sera probablement approuvé par l’ensemble du Parlement la semaine prochaine à Strasbourg.

Lors de la session plénière de mai, les députés se pencheront sur une capacité améliorée d’Europol. Le Parlement devrait aussi approuver une augmentation du personnel du centre de lutte antiterroriste. D’autres dossiers seront encore examinés par les députés au cours de ces prochains mois, notamment des rapports concernant le système européen d’information sur les casiers judiciaires et le code frontières Schengen.

Je suis personnellement convaincu que le renseignement est la pierre angulaire de notre combat contre le terrorisme. Il est exact de dire que les Etats membres doivent mieux coopérer, que les services de renseignements doivent mieux communiquer entre eux et que les multiples banques de données doivent être rendues davantage intercompatibles mais avant tout cela, en amont, nous devons d’abord nous donner les moyens d’améliorer l’organisation de la collecte et de l’analyse des informations. Ce n’est qu’ensuite que nous pourrons nous assurer que la coopération fonctionne, que les échanges d’informations sont systématiques et que tous les Etats membres jouent le jeu. 

Je suis également convaincu que nous devons attaquer le problème à la source. Sur le plan géostratégique, je plaide pour la mise sur pied d’une coalition internationale comportant une composante musulmane importante et pour une intervention militaire là ou se trouvent les djihadistes de DAECH, en Syrie, en Irak et en Lybie.

Enfin, si je refuse tout amalgame entre réfugiés, musulmans et terroristes, je pense qu’il faut regarder la réalité en face. Nous savons que des terroristes de Paris s’étaient glissés parmi le flux de réfugiés syriens arrivés en Europe. Nous avons des indices indiquant que DAECH projette d’envoyer d’autres candidats au djihad parmi les réfugiés qui continuent d’arriver en Europe. Nous devons rapidement nous doter de la capacité de détecter ces terroristes via des systèmes de vérification des documents d’identité et des empreintes digitales interconnectés avec les bases de données existantes dans les Etats membres.

 

Gérard DEPREZ

Président du MCC
Député européen

Laisser une réponse

Le MCC est une composante du MR

MCC, Mouvement des Citoyens pour le Changement - Rue de la Vallée, 50 - 1000 Bruxelles - Tél: 02/642 29 99 - Fax: 02/642 29 90

Protection de la vie privée Tous droits réservés sur les différents logos et images utilisés sur le site internet sont la propriété exclusive du MCC, Mouvement des Citoyens pour le Changement. 
Toutes autres sociétés et produits cités sur ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.