Mercredi 12 décembre 2018

Le MCC

Rejoignez le Mouvement des Citoyens pour le Changement

Abonnez-vous à notre Newsletter

E-mail:

Une science à l’épreuve de l’éthique

VI. Notre constat : une science à l’épreuve de l’éthique

Le politique est parfois trop lent pour fixer les balises et les repères face à l’accélération des découvertes scientifiques dans les domaines de la vie
La recherche et l’innovation scientifique sont des moteurs incontournables du progrès humain. Leurs applications imprègnent notre quotidien et nos modes de vie.

Au travers de la recherche fondamentale et de la production de connaissances, la science apporte une meilleure compréhension du monde et de la vie. Grâce à l’innovation et à la recherche appliquée, les chercheurs apportent également de nouvelles solutions aux défis énormes auquel doit faire face l’humanité.

Mais il n’y a pas de science prospère sans liberté scientifique. Aujourd’hui, celle-ci est parfois mise en mal. Si dans le passé, et particulièrement sous certain régime politique, la recherche scientifique était commanditée par l’Etat, aujourd’hui, la faiblesse des crédits publics en matière scientifique amène petit à petit à une certaine marchandisation de cette recherche. Cela favorise la recherche appliquée, au rendement immédiat, au détriment de la recherche fondamentale.

Les critères d’évaluation de la recherche paraissent ainsi évoluer vers un futur incertain où la liberté scientifique semble se dissocier, pour certains chercheurs, d’un quelconque principe de responsabilité.

Pourtant l’avenir de notre monde dépendra essentiellement de nos propres engagements quant à l’avenir de nos enfants, de notre propre sens de la responsabilité.

Car c’est la science qui doit nous aider à construire un monde plus propre et moins consommateur d’énergie et de matières premières. Elle doit aussi nous aider à trouver des réponses à nombre de maladies incurables. C’est elle encore qui doit permettre de nourrir l’ensemble de l’humanité.

Derrière ces questions, c’est bien évidemment le besoin de balises, le besoin de débats démocratiques, le besoin d’éthique qui se fait sentir.

Notre ambition : sauvegarder la dignité de la personne humaine

La valeur absolue de la personne humaine doit rester la référence lorsque développement scientifique et éthique s‘affrontent
Pour que notre société reste compétitive et pourvoyeuse d’emplois, il est urgent d’encourager et de soutenir financièrement la recherche scientifique, tant la recherche fondamentale que la recherche appliquée. En effet, la recherche scientifique contribue à dynamiser l’enseignement supérieur, à développer une main d’œuvre qualifiée et à permettre le développement de nouveaux produits.

Mais le succès de la recherche n’est pas seulement une question de moyens budgétaires. Il dépend en grande mesure de l’ingéniosité et de la persévérance des chercheurs ainsi que de l’acceptation sociale des progrès scientifiques. La recherche et ses applications techniques exigent des personnes hautement qualifiées et responsables. Notre enseignement doit devenir plus performant à cet égard et toutes les mesures sociales et fiscales doivent être prises pour éviter la « fuite de nos cerveaux » et pour attirer les scientifiques de tous les continents en Europe.

Par ailleurs, la science a toujours prospéré dans un climat de liberté.

Mais cette liberté scientifique connaît cependant des limites lorsque la dignité humaine est menacée ou lorsque la nature est en danger. Nous considérons que la vie humaine est inviolable et doit être protégée. Nous sommes opposés à la manipulation des gènes humains. L’inviolabilité des gènes humains et la protection des données qui leur sont relatives sont des droits inaliénables de chaque personne. Mais la conception de systèmes interdépendants signifie également qu’il faut tracer des limites lorsque les procédures de recherche ou l’application des résultats de la recherche conduit à des conséquences qui se situent hors du contrôle de l’homme, ce qui pourrait mettre les fondements de sa vie en danger.

La responsabilité signifie également qu’il faut préparer l’avenir. Nous sommes favorables à la promotion de la science, de la recherche et de la technologie dans la quête de nouvelles solutions aux défis énormes auxquels doit faire face l’humanité. Aucune restriction injustifiable ne sera autorisée à bloquer ce processus. Nous voulons encourager les discussions avec les scientifiques mais aussi avec le personnel technique, les ingénieurs, les églises, les moralistes, afin de se rappeler constamment où se situent les limites de l’action humaine.

Le MCC est une composante du MR

MCC, Mouvement des Citoyens pour le Changement - Rue de la Vallée, 50 - 1000 Bruxelles - Tél: 02/642 29 99 - Fax: 02/642 29 90

Protection de la vie privée Tous droits réservés sur les différents logos et images utilisés sur le site internet sont la propriété exclusive du MCC, Mouvement des Citoyens pour le Changement. 
Toutes autres sociétés et produits cités sur ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.