Jeudi 05 août 2021

Le MCC

Rejoignez le Mouvement des Citoyens pour le Changement

Abonnez-vous à notre Newsletter

E-mail:

On va payer plus cher une électricité plus sale

Marie-Christine Marghem sceptique à propos du pari de l’électrification des voitures de société

Elle évoque « l’hypocrisie » du Gouvernement : « On fait croire aux gens qu’ils rouleront ‘vert’ mais l’électricité produite sera en réalité beaucoup plus sale »

 

 Extraits de la Dernière Heure du 20 mai 2021 – Yannick Natelhoff interviewe MC Marghem

Selon les voeux du gouvernement, toutes les nouvelles voitures de leasing devront être propulsées à l’électricité à partir de 2026. Dans cinq ans, ce sont pas moins de 600 000 véhicules de société qui seront mus par ce biais.

 

Avec une question qui reste en suspens : la Belgique aura-t-elle une infrastructure électrique suffisamment développée pour y arriver ? Si la ministre de l’Énergie Tinne Van der Straeten assure que oui, sa prédécesseure Marie-Christine Marghem (MR) se dit plus sceptique. “Il ne sera possible d’accueillir ces 600 000 véhicules électriques (VE) que si on développe un réseau de distribution suffisamment intelligent, flexible et abordable ”,assure celle qui s’exprime ici en tant que présidente du Mouvement citoyen pour le changement (MCC). “Un réseau qui sera capable d’assumer des charges importantes d’électricité pour absorber la demande et d’être aussi en mesure d’indiquer à celui qui veut recharger son véhicule qu’il est plus intéressant de le faire plus tard. Or, on est loin du compte : les gestionnaires de réseau doivent, dans un délai très court, augmenter leur capacité par un plan d’investissement pluriannuel dont je n’ai pas encore vu la moindre trace.”

 

Les différentes régions envisagent 15 000 bornes en plus d’ici 2026. On arriverait à près de 30 000. Trop peu ?

 

“Ce sera insuffisant pour couvrir l’ensemble du territoire. Pour compenser ce déficit d’investissement, le gouvernement veut inciter les particuliers à installer des bornes privées chez eux. Mais cela coûte très cher. Or, tout le monde n’a pas les moyens d’installer une borne à 3 500 € chez lui. Il faut aussi penser à ceux qui vivent en appartement et qui ne pourront pas installer de telles bornes. Enfin, les locataires ne pourront pas non plus imposer à leurs propriétaires d’en installer.”

 

Côté production d’électricité, cela ne risque-t-il pas de poser problème ? Notamment avec l’arrêt du nucléaire en 2025…

 

“600 000 véhicules électriques, cela consomme l’équivalent de la production d’une demi-centrale nucléaire. Il faudra donc, en 2026, produire l’équivalent d’une demi-centrale en plus de ce qu’on produit actuellement, mais sans ces mêmes centrales. Il faudra compenser cette perte de production.”

 

Cela passera par la création de centrales à gaz…

 

“Oui et c’est une hypocrisie phénoménale du gouvernement. On fait semblant de diminuer la présence de CO2 dans l’atmosphère en verdissant la flotte de voitures de société qui, elles, seront branchées sur de l’électricité produite par des centrales à gaz qui émettent nettement plus de CO2 (NdlR : 490 g/Kwh) que les centrales nucléaires (NdlR : 12 g/Kwh) . On fait donc croire aux gens qu’ils rouleront vert mais l’électricité produite sera en réalité beaucoup plus sale. Et je ne parle même pas de l’exploitation sociale en Chine et au Congo.”

MCM, présidente du MCC

 

Lire la suite sur le site de la DH

Lien vers le site dela DH

 

Laisser une réponse

Le MCC est une composante du MR

MCC, Mouvement des Citoyens pour le Changement - Rue de la Vallée, 50 - 1000 Bruxelles - Tél: 02/642 29 99 - Fax: 02/642 29 90

Protection de la vie privée Tous droits réservés sur les différents logos et images utilisés sur le site internet sont la propriété exclusive du MCC, Mouvement des Citoyens pour le Changement. 
Toutes autres sociétés et produits cités sur ce site sont la propriété de leurs propriétaires respectifs.